Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/decl1372/public_html/wp-content/themes/rehub-theme/functions/helper_functions.php on line 596
Choisir son lisseur thermique selon la longueur de ses cheveux

Choisir son lisseur GHD en fonction de la longueur de ses cheveux

Le choix de votre lisseur thermique doit se baser sur un certain nombre de critères : votre budget, la texture de cheveux, leur longueur, le type de coupe que vous préférez, etc. La marque GHD est un réflexe pour des centaines de milliers d’utilisateurs et d’utilisatrices pour des raisons évidentes. Good Hair Day est en effet à la pointe de la technologie avec plusieurs inventions brevetées.

Aujourd’hui, nous vous proposons d’évoquer la question de la longueur des cheveux. Quel est son impact sur votre santé ? Quels sont les risques liés à des cheveux très (trop ?) longs ? Quel lisseur thermique GHD choisir si l’on a les cheveux courts ou longs ?

La longueur des cheveux : entre histoire, culture et science

Les humaines font partie des rares « espèces » pouvant arborer de longs cheveux, avec les chevaux, les orangs-outans et les lions. Les chercheurs pensent que les humains ont perdu leur « fourrure » il y a 2,5 à 3 millions d’années en tant qu’hominidés, lors de la transition d’un habitat forestier à la savane ouverte, sous l’effet de la sélection naturelle, car ce développement a permis de courir plus vite et de chasser les animaux près de l’équateur sans « surchauffer ».

Les cheveux étaient alors un caractère physique de survie, car ils assuraient une isolation thermique du cuir chevelu contre le soleil, protégeaient contre l’exposition aux rayons ultraviolets (UV) et fournissaient un refroidissement lors de l’évaporation de la sueur. La capacité à faire pousser des cheveux raides a été observée chez les sous-groupes d’Homo sapiens dans des régions moins ensoleillées et plus éloignées de l’équateur. Par rapport aux cheveux afro texturés et courbés, les cheveux raides permettaient une meilleure pénétration de la lumière UV, ce qui est essentiel pour la production de vitamine D et donc le développement des os.

Les scientifiques considèrent la capacité de faire pousser de très longs cheveux comme le résultat de la sélection sexuelle, car des cheveux longs et sains sont un signe de fertilité et de jeunesse. Comme les cheveux poussent lentement, les cheveux longs peuvent révéler 2 à 3 ans de l’état de santé, de la nutrition, de l’âge et de la capacité de reproduction d’une personne, sur le plan biologique. La malnutrition et les carences en minéraux et vitamines provoquent la perte des cheveux ou des changements de couleur (par exemple, les cheveux foncés deviennent rougeâtres).

La longueur maximale des cheveux que l’on peut atteindre est d’environ 15 cm pour les nourrissons (âgés de moins d’un an), d’environ 60 cm pour les enfants et de 100 cm en moyenne pour les adultes. Bien entendu, il s’agit ici de moyennes, qui sont d’ailleurs très souvent dépassées. Dans les concours des cheveux les plus longs, qui sont très fréquents dans les pays d’Asie du Sud-est, des longueurs de plus de 150 cm sont banales. C’est Xie Qiuping, une jeune femme chinoise, qui détient le record des cheveux les plus longs au monde avec très exactement 5,627 mètres (record certifié en mai 2004).

La longueur maximale de ce que l’on appelle les « poils terminaux » dépend de la longueur de l’anagène, qui est la période de croissance des poils de l’individu. Les personnes ayant une anagène étalée dans le temps peuvent atteindre une longueur de cheveu plusieurs fois supérieure à leur taille. L’anagène dure généralement entre 2 et 7 ans, voire plus pour certains individus. Elle est par la suite suivie de la phase de catagène (transition) puis de la phase télogène (repos).

On estime qu’en moyenne, 85 % de nos cheveux sont en anagène, le reste étant ventilé entre les phases catagène et télogène. Le gène du facteur de croissance des fibroblastes (FGF 5) affecte le cycle du cheveu chez les mammifères, y compris les humaines. Le blocage du facteur FGF 5 dans le cuir chevelu humain (par l’application d’un extrait de plante qui bloque le FGF5) prolonge le cycle du cheveu, ce qui entraîne une diminution de la chute des cheveux et une augmentation de leur croissance et donc de leur longueur « finale ».

Comment choisir son lisseur GHD selon la longueur de ses cheveux ?

Depuis la petite révolution de GHD qui a lancé les premiers lisseurs thermiques à destination des particuliers, nous pouvons travailler nos cheveux pour les raidir ou les boucler en quelques minutes, le matin, avant d’aller au travail, par exemple. Seulement voilà : plus la chevelure est longue, dense et/ou crépue, puis le temps de lissage sera long. C’est pourquoi Good Hair Day propose des lisseurs adaptés à la longueur des cheveux de chacun.

La question de la texture et de la typologie des cheveux a été résolue avec la dernière génération des lisseurs et boucleurs thermiques signés GHD. En effet, la technologie brevetée « Prédictive » de GHD va permettre aux plaques chauffantes de détecter les caractéristiques intrinsèques du cheveu grâce à plusieurs capteurs. En conséquence, le lisseur thermique dernière génération va adapter la température et la répartition de la chaleur à ces données collectées en temps réel. Cette technologie est notamment disponible sur le lisseur thermique Platinum Plus de GHD.

Pour revenir à la longueur du cheveu, voici un petit guide pour vous aider à faire le meilleur choix :

  • Vos cheveux sont mi-longs ? Vous pouvez opter pour le lisseur thermique original MK IV, pour le lisseur thermique Gold Classic ou encore pour le Platinum ou Platinum Plus ;
  • Vous avez les cheveux courts ? On vous conseille d’opter pour le lisseur thermique Gold Mini. Il vous permettra de travailler le cheveu avec plus de précision et sans vous fatiguer les avant-bras ;
  • Vous avez les cheveux longs, voire très longs ? GHD vous propose son lisseur thermique Gold Max, avec des plaques chauffantes extra-larges pour réduire le nombre de passages.